Lagun s’équipe pour développer l’activité

Lagun s’équipe pour développer l’activité

A la une des Pyrénées atlantiques Saint-Jean-le-Vieux Publié le 22/07/2019 à par Patrice Crusson.

Le nouveau véhicule neuf places de Lagun et son chauffeur, qui assure la navette jusqu’à Mauléon. PHOTO P. C.

L’assemblée générale de Lagun, structure impliquée dans l’insertion par le travail, s’est tenue il y a une
dizaine de jours à Lutxiborda. Pour le directeur Eneko Ithurbide, « l’année 2018 a été difficile à négocier pour l’association, qui a dû faire face à une baisse de l’effectif des bénéficiaires, mais également à une baisse de son carnet de commandes ».
Même si des signes encourageants laissent entrevoir un regain d’activité cette année, certaines inquiétudes demeurent sur deux d’entre elles : l’entretien des rivières et celui des sentiers de randonnée.
Suite à un diagnostic établi sur la montagne basque, la Communauté d’agglomération a choisi de ne conserver que les sentiers les plus attractifs ; cela se traduira par une baisse significative du kilométrage sentier.
Du côté des investissements, deux projets phares ont été initiés en 2018 et réalisés au cours du premier semestre de cette année. Le premier concerne l’achat d’un véhicule neuf places qui va permettre à la navette de ramassage des salariés déjà existante sur Saint-Palais de s’étendre jusqu’à Mauléon. Les
objectifs sont de pérenniser et développer le recrutement en Soule, mais aussi d’aider à la mobilité du territoire souletin, en ouvrant cette navette à d’autres bénéficiaires de minima sociaux. Il s’agit également de développer les activités de l’association sur deux territoires, étant donné que les chantiers en Amikuze et en Soule sont peu développés, au regard du nombre de bénéficiaires issus de ces territoires.

92 000 euros de matériel
Le second concerne l’achat d’un tracteur équipé d’un treuil, pour développer l’activité entretien et restauration des rivières. Ainsi, ce nouvel équipement permettra d’augmenter le rendement du linéaire rivière traité, de réduire la pénibilité et d’accroître la sécurité. Ces deux achats se traduisent par un
investissement financier important, évalué à 92 000 euros et subventionné par le Conseil régional, la Direccte et le fonds de la Caisse d’épargne.
Enfin, question emploi, Lagun a embauché Audrey Etcheverry en qualité de conseillère emploi formation, à mi-temps. « Avec l’augmentation du temps dédié à la mission de conseiller emploi formation, Lagun réaffirme sa volonté d’ œuvrer dans l’insertion professionnelle des personnes en difficulté sur le Pays basque intérieur », conclut le directeur.